loader image

Zizou a ramené la coupe à la maison !

Et à la fin c’est Grégoire Barrère qui gagne ? C’est en tout cas ce que l’on pensait depuis le début de la semaine. Bien que malmené en quart et en demi-finale, le Français était parvenu à renverser ses deux précédents matchs. On se disait qu’il allait arriver à faire de même dans le troisième set et filer vers un nouveau sacre, même quand Zizou Bergs a pris feu. Mais le jeune Belge de 21 ans, issu des qualifications, a joué sa chance à fond : sur la base d’un tennis offensif, audacieux, spectaculaire et rafraîchissant. Tout ce que l’on aime.

Pour celui qui a intégré le tournoi grâce au forfait de Lucas Pouille, c’est un sacré clin d’œil du destin que de le voir remporter un deuxième tournoi Challenger en moins d’un mois, après Saint-Pétersbourg. Et c’est un très beau successeur à Grégoire Barrère, le double tenant du titre ici à Lille, qu’on n’oublie évidemment pas. Mais au moment de refermer cette édition 2021 du Play In, on est bien obligé d’insister sur l’énorme coup que vient de réaliser Zizou Bergs, ici à Lille. Qui a dit que les Belges ne battaient jamais les Français ? Après la défaite en finale de la Coupe Davis à Lille et la celle de la sélection belge de football en demi-finale de la Coupe du monde, le Plat Pays nous a donné une belle leçon.

Même s’il y a quand même un peu de « bleu blanc rouge » dans tout ça, car le prénom du nouveau vainqueur du Play In est directement inspiré de qualités de drible de son papa quand il était footballeur amateur.

Laisser un commentaire